Gâteau magique vanille myrtilles

Aaaaah ! Le gâteau magique… Grande mode de la blogosphère depuis quelques mois déjà, et maintenant on lui consacre 2 livres rien que pour lui… Et ça se tire un peu dans les pâtes pour savoir qui l’a fait en premier…

Dire que je suis l’inventrice du gâteau magique, ce serait un peu dire que je suis l’inventrice de la confiture de fraises… ou de la ratatouille

Mais rendons à César ce qui appartient à César ! La première fois que j’ai entendu parler du gâteau magique, c’était sur le blog de Chic Chic Chocolat, et elle avoue elle-même avoir trouvé la recette sur un blog américain…

C’est donc tout naturellement sur son site que j’ai suivi la recette du gâteau magique à la vanille… en y ajoutant des myrtilles… avant de voir qu’elle en avait fait aussi un à la myrtille (mais au citron !)

Mais au fait, c’est quoi un gâteau magique ? Eh bien, c’est un gâteau 3 en 1… Une couche de génoise, une couche de crème et une dernière de flan. Et tout ça avec une seule préparation ! Magique !

Pour ce gâteau magique vanille myrtilles, il m’a fallu :

  • 4 œufs AB (à température ambiante)
  • 150 g de sucre blond de canne AB
  • 1 cs d’eau
  • 125 g de margarine AB
  • 115 g de farine de froment T55 AB
  • 1 pincée de sel fin PF
  • 500 ml de lait entier AB (je voulais essayer avec du lait végétal, mais j’ai plusieurs litres de lait entier à écouler encore…)
  • 1 gousse de vanille
  • 5 gouttes de jus de citron AB
  • 200 g de myrtilles AB (si vous avez l’occasion d’en avoir des sauvages plutôt, je vous le conseille… je ne suis pas fan des myrtilles « d’élevage » !)

Je fends et gratte la gousse de vanille et je plonge le tout dans le lait versé dans une casserole. Je porte à ébullition puis je laisse infuser et tiédir hors du feu pendant la préparation du reste de la recette.

Je fais fondre la margarine au micro-ondes et je laisse tiédir également.

Je sépare les blancs des jaunes d’œufs.

Dans le bol de mon robot muni du fouet, je mets les jaunes d’œufs avec le sucre et la cuillère d’eau. Je fouette en vitesse 2 quelques minutes.

Je verse ensuite la margarine tiède et je fouette encore.

Je tamise la farine et le sel sur la préparation. Je mélange rapidement et je fouette encore.

J’incorpore le lait (sans la gousse !) petit à petit dans l’appareil en mélangeant avec une spatule puis je fouette à nouveau.

Avec mon fouet à main, je monte les blancs en neige dans lesquels j’ai versé quelques gouttes de jus de citron.

J’incorpore délicatement les blancs en neige dans la préparation à la vanille avec une spatule, en plusieurs fois… C’est là que c’est le plus difficile… Car la pâte est très liquide, donc l’incorporation des blancs en neige est plutôt délicate je trouve… Je ne savais pas trop s’il fallait casser les blancs ou non… du coup, je l’ai fait, peut-être trop. Ce n’est pas évident.

Je lave les myrtilles et les sèche délicatement.

Je les place au fond d’un plat pas trop grand margariné, puis je verse la préparation.

J’enfourne pour 50 minutes à 160°C.

Je laisse complètement refroidir avant de démouler et je le conserve au réfrigérateur avant de déguster !

Gâteau magique vanille myrtillesMa couche de génoise est vraiment riquiqui ! Et vu que les myrtilles se sont placées juste au dessous, la génoise était un peu détrempée. Mais bon, en tout cas, la partie crémeuse et la partie flan étaient délicieuses !

Mon problème vient sûrement des blancs en neige. J’essaierai de moins les casser la prochaine fois… et j’essaierai aussi dans un autre moule, plus petit.

L’engouement pour ce gâteau est peut-être mérité finalement… à retenter au chocolat !

6 commentaires

  1. Je dois être enfermée dans ma tour d’ivoire car c’est bien la première fois que j’entends parler de gâteau magique ! j’ai bien fait de passer par ici car il a l’air délicieux ce gâteau ( je suppose que l’on peut mettre d’autres fruits ….mais ça fera moins américain )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.