Pizza tomates aubergine [vegan]

Adepte du fait-maison, je n’avais pourtant encore jamais essayé la pizza maison. En plus d’être locavore, on fait aussi marcher les petits commerces du coin, donc le marchand de pizzas en fait partie. On ne rechigne pas contre se faire livrer une petite pizza de temps en temps !

Mais on est « locabiovore » ou on ne l’est pas. Alors je me suis lancée dans la pizza faite entièrement maison, pâte et sauce tomate comprises.

N’en ayant jamais fait avant, j’ai donc cherché des recettes, en commençant par la pâte à pizza. Il y a autant de recettes de pâte à pizza que de garnitures à pizza, tout le monde se vantant d’avoir « LA » recette. Difficile de s’y retrouver. Donc j’en ai pris une au pif sur le site Marmiton, et qui en plus se fait à la machine à pain. Maintenant que j’ai trouvé le programme « pâte » de la mienne, je vais m’en servir souvent !

Pour la pâte, il faut donc mettre dans la machine à pain dans l’ordre :

  • 25 cl d’eau tiède
  • 5 cl d’huile d’olive AB
  • 1/2 cc de sel fin PF
  • 440 g de farine T55 AB
  • 20 g de « Lev’blé Priméal » AB (combinaison de levain de blé déshydraté et de levure… normalement, il faut de la levure de boulanger, mais je voulais tester ce produit quand je suis passée dans mon magasin bio)
  • herbes de Provence (en option)

Une fois tous les ingrédients dans la machine à pain, je lance le programme qui dure 1h30.

Après, je ne savais pas trop ce que je devais faire de la pâte qui avait déjà bien levée. Je l’ai mise dans un saladier recouverte d’un torchon, et j’ai laissé jusqu’à ce que je prépare ma pizza le soir. Ça gonfle, ça gonfle ! Jusqu’à ce qu’on la manipule pour l’étaler, ça fait « pfuuuuuuuuuuuuuu » : tout l’air s’échappe.

Pour l’étaler, je mets de la farine sur mon plan de travail, et j’utilise un rouleau à pâtisserie. Je la mets ensuite sur ma plaque recouverte de papier sulfurisé. Rien de compliqué !

Sur cette pâte étalée, il faut de la sauce tomate ! Là, pas la peine de chercher de recettes. C’est juste des tomates… et des échalotes histoire de donner un peu de goût.

Pour ma grande pizza (rectangulaire de la taille d’une plaque de four à peu près), je prépare de la sauce tomate avec :

  • 6 tomates L
  • 2 échalotes L
  • 10/15 feuilles de basilic L (même si là, je n’en avais pas, j’ai mis des herbes de Provence à la place, mais ça ne rend pas pareil)
  • 2 cs d’huile d’olive AB
  • sel PF
  • poivre

Je commence par faire chauffer de l’eau dans une cocotte pour y plonger les tomates quelques minutes pour pouvoir les éplucher.

Une fois épluchées, je les coupe en petits morceaux, et je retire tous les pépins, le jus et les parties dures. Je ne garde que la chair.

J’émince les échalotes.

Dans la cocotte qui m’a servi à ébouillanter les tomates, je mets l’huile d’olive et je fais revenir les échalotes. J’ajoute ensuite la chair des tomates et je laisse mijoter avec un couvercle le temps que le tout devienne une sorte de purée. Je n’hésite pas à remuer de temps en temps, ça a tendance à accrocher un peu dans le fond, et surtout j’en profite pour écraser les tomates récalcitrantes.

En fin de cuisson, j’ajoute mes feuilles de basilic ciselées, le sel et le poivre.

Bien entendu, vous pouvez préparer cette sauce tomate à l’avance. Je l’ai fait le matin pour ma pizza du soir.

J’étale cette sauce tomate sur ma pâte.

Puis j’ajoute la garniture :

  • 2 tomates L
  • 1 aubergine L
  • herbes de Provence
  • huile d’olive AB
  • fromage (en option… Ticœur dit qu’une pizza sans fromage, ce n’est pas une pizza… pour celle-là, j’ai râpé un peu de fromage lituanien dont j’ai oublié le nom, mais qui ressemble à du parmesan)

Je coupe en rondelles fines l’aubergine que je dispose sur la pâte + sauce tomate. Puis je fais pareil avec les tomates que je pose sur les aubergines.

Un petit filet d’huile d’olive, quelques herbes de Provence… et du fromage râpé si vous avez choisi la version toute équipée.

Et zou ! au four 45 min à 180°C.

pizza_tomates_aubergine_01Ticœur, AmideNous, Titechérie (je vous présente ma fille, c’est mieux que « Bébé 1 ») et moi-même avons profité du beau temps pour manger sur notre terrasse cette délicieuse pizza accompagnée d’une petite salade verte. (Bébé 2 alias Tibonhomme est encore trop jeune pour y goûter, dommage pour lui !)

8 commentaires

  1. TiCoeur

    Je ne peux que confirmer qu’elle est excellente!

    Habitué, il faut l’avouer, aux pizzas grasses pleines de fromage et de viande (oui, on a le droit de faire des écarts!), je dois dire qu’au premier abord, lorsque j’ai entendu « je vais faire une pizza » alors que je savais pertinemment que l’on avait plus de fromage dans le frigo… J’ai tenté d’appeler un ami pour aller manger chez lui.

    J’ai eu de la chance que ce soit finalement lui qui soit venu à la maison. Car même sans fromage, cette pizza est excellente. La garniture, pourtant si simple, est juste délicieuse. Le fromage, finalement, ne changeait pas grand chose au plaisir (car la quantité était raisonnable). Donc si vous ne voulez pas en ajouter ou que vous n’en avez pas, n’ayez crainte, elle vaut encore le détour!

    Quoi qu’il en soit, je recommande chaudement (même en été) cette pizza au parfum du sud.

  2. Pingback: Flammekueche | La Cuisine de Niya

  3. Pingback: Pain aux graines | La Cuisine de Niya

  4. Pingback: Pizza-soleil [vegan] [Défi Boulange] - La Cuisine de Niya

Laisser un commentaire