Tarte aux oignons rouges façon flammekueche [vegan]

Avec Ticœur, on a décidé qu’on n’achèterait plus de fromages ou autres produits laitiers (sauf pour Titechérie qui boit encore du lait de vache le matin… Tibonhomme étant déjà sous lait de riz maternisé et yaourts au soja… un futur vegan !)

Moi cela faisait déjà quelques temps que j’y pensais, suite à la visite d’une ferme où ils expliquaient comment était obtenu le lait, puis fabriqué le fromage, etc. Et là, j’ai eu comme une révélation… alors que je sais pertinemment comment et à quel moment les mammifères produisent du lait, ayant allaité Tichérie et Tibonhomme…

Mais arrêter le fromage, ce n’est vraiment pas facile… Il faut bien l’avouer, c’est trop bon le fromage !! Donc, on agit petit à petit, et on réduit notre consommation… on n’en achète plus (vive les économies !), mais on ne s’interdit pas pour l’instant d’en manger à l’extérieur.

Du coup, on (je) teste des recettes sans produits laitiers… Oui, parce qu’on n’est pas totalement végétaliens… Nous demander d’arrêter les œufs en plus du fromage, c’est trop pour nous ! Mais trouver du « fromage » sans lait et bio qui plus est… c’est presque mission impossible… Il y a bien du « fauxmage », mais j’avoue être sceptique… car si c’est pour manger du faux « fromage » industriel non bio, autant rester sur du vrai fromage bio.

La seule marque que j’ai pu trouver dans mon magasin bio est Le Sojami. Ils font des fromages à tartiner au soja (type Boursin) qui ma foi ne sont pas trop mauvais. Et ils font aussi des « crèmes fraîches » au soja. Bon là, pour avoir goûter froid, ça n’a vraiment rien à voir avec de la crème fraîche… Surtout que le soja, ça a vraiment un goût particulier… j’ai du mal à m’y faire… Mais je m’en suis servi pour ma recette du jour : une tarte aux oignons rouges façon flammekueche !

Pour la pâte, j’ai repris grosso modo la recette de ma pâte à flammekueche (du temps où je n’étais pas encore totalement végétarienne !) :

  • 250 g de farine de froment T55 AB
  • 50 ml d’huile de tournesol AB
  • 1 pincée de fleur de sel PF
  • 100 ml d’eau tiède

Dans le bol de mon robot, je verse la farine, l’huile et le sel.

Je commence à pétrir vitesse 1 et j’ajoute petit à petit l’eau.

En vitesse 2, je laisse pétrir le temps d’obtenir une boule de pâte homogène.

J’étale ensuite cette pâte sur une feuille de papier cuisson le plus finement possible. Je place ensuite la pâte et la feuille dans un plat à tarte (le mien fait 30 cm de diamètre… mais en étalant encore plus finement la pâte, vous pouvez faire plus grand.. voire mettre la pâte sur une plaque ou la lèche-frite comme j’avais fait pour la flammekueche).

Je mets une autre feuille de papier cuisson sur la pâte et je verse du gros sel dessus (ou haricots secs.. ou billes de céramique.. ou…) et je fais cuire à blanc 15 minutes à 180°C.

Le temps de la cuisson, je prépare la garniture :

  • 250 g d’oignons rouges nouveaux PL
  • 235 g de « crème fraîche » au soja AB (c’est le poids d’un pot entier)
  • 1 yaourt au soja AB
  • 40 g de moutarde aux salicornes de Guérande PF
  • poivre du moulin
  • 1 cs d’huile de tournesol AB

J’épluche les oignons et les coupe en rondelles très fines grâce à une mandoline offerte par Maman (merci Maman !).

Dans un bol, je verse la « crème fraîche », le yaourt, la moutarde et le poivre, et je mélange.

Lorsque la pâte est cuite, je retire la feuille et le gros sel. Je verse la préparation à la « crème fraîche » sur la pâte puis je répartis de façon homogène les oignons.

Je les badigeonne rapidement d’huile avec un pinceau.

Puis j’enfourne pour 15 minutes à 220°C.

A déguster chaude, tiède… ou même froide !

tarte aux oignons rouges

Accompagnée d’une petite salade verte, ou salade de tomates, la tarte aux oignons rouges, c’est « veganement » bon !

9 Comments

  1. TiCoeur

    Dur dur de faire sans fromage! Des jours compliqués nous attendent, mais c’est un effort nécessaire!

    En tout cas, cette tarte nous redonne le sourire car elle est vraiment excellente! La petite touche de moutarde était bien dosée et les oignons ben… C’est juste trop bon!

  2. Pingback: Gâteau au yaourt de soja - La Cuisine de Niya

    • Bonjour Mickael.. contente de te retrouver ici 🙂
      Merci pour le lien. J’ai déjà regardé les fromages végétaux chez eux… mais mon « problème », c’est qu’ils ne sont pas bio pour la plupart… C’est dommage…

      • Mickael

        Oui il n’y a que le Sojami qui est bio, on a le même « problème ». Mais au moins c’est sans souffrance; et niveau santé je ne pense pas que ça soit plus mauvais que des produits laitiers… Il faut regarder du côté des recettes si vraiment ça vous manque, il y en a pas mal -jamais testé. Enfin, il y a des substances addictives dans le fromage animal et en général ça prend du temps pour arrêter…

Laisser un commentaire