Petits pains sans pétrissage

Je n’ai plus de machine à pain !! Bon, cela fait déjà quelques mois maintenant. Je l’ai revendue pour 5 euros à un homme bienheureux qui est venu en vélo la récupérer à la maison… Et il n’habitait pas la porte à côté. Courageux ! Alors merci monsieur de m’avoir débarrassé de cette machine.

J’ai sauté le pas lorsque Ticœur m’a offert pour mon anniversaire un superbe robot rouge pomme d’amour avec un crochet qui pétrit. Il rutile dans ma cuisine ! Du coup, je fais régulièrement du pain maison en pétrissant la pâte au robot contrairement à mon pain aux graines, dernier rescapé de la machine à pain.

Mais il faut bien l’avouer, c’est un peu long et fastidieux (même si c’est le robot qui fait tout) et surtout, je ne suis jamais sûre que le pétrissage se fasse bien au final.

Et puis j’ai découvert tout récemment le pain sans pétrissage ! Une révolution dans ma cuisine ! Tout le monde en parle sur la blogosphère culinaire… tellement que je ne peux pas mettre de lien particulier vers un autre blog… J’ai dû en consulter une bonne quinzaine pour voir les recettes (qui au final étaient à peu près toutes les mêmes).

Pour mes 6 petits pains sans pétrissage, j’ai donc utilisé :

  • 350 g de farine bise T65 AB
  • 150 g de farine T110 AB
  • 21 g de levure fraîche de boulanger AB
  • 1/2 cc de sucre blond de canne AB
  • 10 g de sel PF
  • 300 ml d’eau tiède
  • 50 ml de lait entier AB
  • 50 g de graine de tournesol AB

Dans un petit bol, je commence par émietter la levure de boulanger. J’ajoute le sucre et je verse environ 50 ml d’eau tiède dessus (il faut que la levure soit recouverte par l’eau… enfin, c’est comme ça que je fais toujours). Et je laisse « mariner » un bon quart d’heure, le temps que la levure s’active et mousse un peu.

Dans un saladier, je prépare les farines auxquelles j’ajoute le sel et les graines de tournesol et je mélange. Je fais un puits au centre et je verse la levure.

Je mélange le lait avec le reste d’eau tiède.

Avec une cuillère en bois, je mélange tous les ingrédients en incorporant le mélange eau/lait. Je m’arrête dès que tous les liquides ont été absorbés par les farines.

Je saupoudre généreusement la boule obtenue avec de la farine et je couvre le saladier d’un torchon propre.

Normalement, il faut laisser pousser à température ambiante, mais vu la fraîcheur dans ma cuisine, j’avais pour habitude de faire chauffer mon four à 30°C et de laisser le saladier dedans… Mais ce n’est pas avec ça qu’on fait des économies d’énergie. Et récemment, j’ai découvert une technique « révolutionnaire »… il fallait y penser. Je place un verre d’eau dans mon micro-ondes que je fais chauffer 2-3 minutes, le temps que l’eau soit bien bien chaude et fasse de la vapeur. Puis j’enlève le verre rapidement et je place mon saladier contenant la pâte à pain, et je ferme le micro-ondes. Le pain pousse tranquillement au chaud. Je le laisse comme ça environ 1 h 30 / 2 h. Comme d’habitude, la pâte doit doubler de volume (au moins !).

Je préchauffe mon four à 240°C.

Je farine légèrement mon plan de travail et j’y verse la pâte. Je dégaze en tapant dessus puis je forme grossièrement un rectangle de pâte que je coupe en 6 pâtons (plus ou moins) égaux. Je ne les ai pas pesés, donc je me suis retrouvé avec des pâtons beaucoup plus gros que d’autres… mais bon…

Sans chercher à les façonner, je pose les pâtons sur un tapis en silicone (ou sur du papier de cuisson). Je les saupoudre de farine puis j’enfourne 15 min à 240°C puis 15 min à 210°C. D’habitude, je mets un récipient plein d’eau dans le four pour faire de l’humidité, mais j’ai oublié. Au final, ça n’a pas changé grand chose…

Petits pains sans pétrissageCes petits pains sans pétrissage étaient délicieux, une croûte bien croustillante, une mie bien moelleuse. En plus, c’est super rapide à faire vu qu’on zappe la partie du pétrissage et même celle du façonnage.

Ce que je risque maintenant, c’est que Ticœur m’en réclame tous les jours… Je ne suis pas dans le pétrin !

6 Comments

  1. Olivier

    C’est joli. Ça a l’ai bon. Dommage on ne voit pas comment est la mie.

    PS : le coup du verre verre d’eau sert aussi pour faciliter le nettoyage du dit four en chauffant et humectant les parfois avant le coup d’éponge.

  2. Pingback: Naan au fromage [Un tour en cuisine] | La Cuisine de Niya

Laisser un commentaire