Paris-Brest

Ca y est ! Je l’ai fait ! Mon premier Paris-Brest !

Depuis le temps que j’en parlais… depuis le temps que j’en rêvais !

Cela fait près de 2 ans et demi que j’ai fait mon premier praliné et que je me disais déjà à l’époque que j’aimerais bien faire un Paris-Brest avec ! 2 ans et demi !!

Je vous rassure, le praliné a été mangé très vite la première fois que je l’ai fait… notamment dans ma mousse de mascarpone au praliné accompagnant une génoise au chocolat ! Ces choses-là, ça ne reste jamais très longtemps dans le réfrigérateur !

Alors voilà… mon Paris-Brest est enfin une réalité ! Ce n’est certes pas le meilleur… certainement pas le plus original… certainement pas le plus joli non plus… mais il était délicieux !

Un Paris-Brest, c’est de la pâte à chou et de la crème mousseline au praliné… et normalement, quelques amandes effilées dessus, mais je n’en ai pas… donc j’ai mis du pralin.

Pour la pâte à chou, j’ai repris ma recette de CAP, celle que j’avais utilisée pour les salambos :

  • 250 g d’eau
  • 4 g de sel fin PF
  • 125 g de beurre AB
  • 150 g de farine T55 AB
  • 5 œufs AB (entre 4 et 6 en fait, selon le dessèchement de votre pâte)
  • pralin maison AB

Dans une casserole, je porte à ébullition l’eau, le sel et le beurre coupé en petits morceaux.

Hors du feu, j’ajoute d’un coup la farine et je mélange bien avec une spatule.

Je remets sur le feu quelques secondes pour dessécher la pâte.

Je transvase la pâte dans un saladier et j’ajoute petit à petit les œufs légèrement battus au préalable. Je mélange bien avec la spatule après chaque ajout d’œufs et jusqu’à obtenir une pâte lisse, homogène et brillante, un peu épaisse.

Je remplis de pâte à chou une poche muni d’une douille lisse assez large.

Sur une plaque recouverte de papier de cuisson ou d’un tapis en silicone, je poche mon Paris-Brest. Je me suis aidée d’un cercle à pâtisserie de 24 cm de diamètre pour faire mon premier cercle de pâte à chou. Ensuite, j’ai refait un cercle à l’intérieur de celui-ci. Puis un cercle, par-dessus les 2 cercles de pâte déjà formés. Je ne sais pas si c’est très clair, donc je vous ai fait un petit schéma en coupe ^^

La Cuisine de Niya - Schéma - Dressage pâte à chou Paris-Brest

Je parsème ma roue de Paris-Brest de pralin (à défaut d’amandes effilées) et j’enfourne à 180°C pendant 35-40 minutes.

À la sortie du four, je réserve sur grille.

La Cuisine de Niya - Paris-Brest - pâte à chou

Je prépare également la crème mousseline au praliné :

  • 250 g de lait de riz AB (avec le lait de vache, ça fonctionne aussi bien sûr)
  • 1/2 gousse de vanille AB
  • 100 g de sucre blond de canne AB (J’ai moins sucré que d’habitude, car le praliné va sucrer aussi… et le lait de riz est sucré également)
  • 45 g de fécule de maïs AB
  • 2 œufs AB
  • 30 + 40 g de beurre doux AB
  • 150 g de praliné maison AB

Je commence par préparer la crème pâtissière en mélangeant le lait, la moitié du sucre et la demie gousse de vanille dans une casserole que je fais chauffer.

Dans un saladier, je mélange la fécule et le reste de sucre. J’ajoute ensuite les oeufs.

Quand le lait bout, j’en verse une partie dans le saladier et je mélange rapidement. Je remets le tout dans la casserole et je mélange au fouet jusqu’à épaississement.

Hors du feu, j’ajoute 30 g de beurre dans la crème pâtissière chaude, et je débarrasse ensuite dans un plat pour qu’elle refroidisse. Je place ensuite au réfrigérateur.

Je laisse les 40 g de beurre restant à température ambiante.

Quand la crème est froide, je la mets dans le bol de mon robot muni de la feuille. J’ajoute le praliné et je mets en route pour incorporer le praliné à la crème pâtissière.

J’ajoute ensuite le beurre restant coupé en petits morceaux. Si le beurre ne s’incorpore pas assez bien, je peux chauffer le bol légèrement au chalumeau… c’est ce que j’ai dû faire, mon beurre était encore trop froid.

Je fais tourner le robot à forte puissance pour faire monter légèrement la crème mousseline au praliné que je mets ensuite dans une poche munie d’une douille cannelée.

Je découpe avec un couteau-scie le haut du Paris-Brest.

La Cuisine de Niya - Paris-Brest - pâte à chou découpée

Je dresse ensuite la crème mousseline au praliné en faisant des volutes sans m’arrêter (ou presque ^^) sur tout l’intérieur de la roue en pâte à chou.

Je remets ensuite le chapeau de chou.

Je place au réfrigérateur jusqu’à dégustation… en le sortant tout de même quelques minutes avant pour que la crème soit plus onctueuse (la crème mousseline ayant tendance à durcir un peu au froid).

La Cuisine de Niya - Paris-Brest

La Cuisine de Niya - Paris-Brest

Comme je vous le disais, il est loin d’être parfait… mais je suis assez fière de vous le présenter quand même !

Cela faisait longtemps en plus que je n’avais pas fait de pâtisserie traditionnelle… et cette « réussite » me réconforte un petit peu !

Laisser un commentaire