Praliné [vegan]

En ce moment, je vois des Paris-Brest partout ! Et plus j’en vois, plus je me dis que j’aimerais moi aussi en faire un ! Non mais c’est vrai quoi, pourquoi toujours les autres ?

Mais je n’en ai jamais fait… alors je cherche comment le préparer de A à Z. Et un des ingrédients de base, c’est le praliné ! Et j’adoooooooooooooore le praliné !

Et ça tombe bien, j’avais acheté des noisettes récemment ! Inconsciemment, je savais que j’en ferai du praliné je suis sûre.

Alors voilà, je me suis lancée dans la préparation de mon praliné « maison ». (D’ailleurs, petite réflexion comme ça : pourquoi rajouter « maison » après une recette… Si on poste une recette sur un blog ce n’est pas pour parler d’une recette qu’on n’a pas faite maison… enfin bref… fin de la parenthèse)

  • 150 g de noisettes AB (décortiquées mais non mondées)
  • 150 g de sucre blond de canne AB

Je verse les noisettes et le sucre dans une poêle et je mets à chauffer sur feu moyen.

Je mélange régulièrement pour que le sucre enrobe les noisettes. Petit à petit, le sucre se cristallise puis devient du caramel qui enrobe les fruits secs.

Une fois les noisettes bien enrobées de caramel, je verse le tout sur du papier sulfurisé et je laisse refroidir.

Quand c’est froid, je concasse les noisettes caramélisées et je les mets dans un mixeur. Et là, vous priez pour que votre mixeur ne casse pas. Je n’ai même pas essayé avec le mixeur que j’avais utilisé au départ pour le pudding… Trop peur que ça ne fonctionne pas. J’ai utilisé le robot qui me sert pour préparer les petits plats de Tibonhomme. Et ça a bien marché !

Donc, une fois dans le mixeur, je mixe par à-coups. J’obtiens d’abord une poudre de noisettes, ce qu’on appelle le « pralin ». Je crois que je m’arrêterai à cette étape la prochaine fois, car c’est trop bon aussi le pralin !

Je continue de mixer et la poudre va se liquéfier. C’est assez magique comme réaction. Il faudrait que j’étudie la chimie de tout ça. J’obtiens une pâte de noisettes caramélisées : le praliné !

Praliné

Il y a d’autres recettes de praliné : 50/50 noisettes/amandes, ou juste amandes… C’est au choix. Il me reste quelques amandes, je tenterai peut-être le 50/50 pour voir.

Mais maintenant que j’ai goûté au praliné fait maison… je me demande si je vais résister à la tentation. C’est vraiment difficile d’ouvrir le frigo, de voir ce pot… et de ne pas y toucher et tout engloutir ! Un peu comme les accros au Nutella®… je crois que je pourrais manger ça à la petite cuillère !

Mais du coup, si je fais ça, mon Paris-Brest est compromis… Choix cornélien s’il en est !

9 commentaires

  1. TiCoeur

    Et pour le coup, il a vraiment un goût de « fait maison »!

    J’avoue que j’aurais plutôt tendance à foncer sur un pot de Nutella… Mais faut bien avouer que l’idée d’un Paris-Brest, ma foi… Je veux bien le goûter 😀

  2. Pingback: Génoise au chocolat et mousse de mascarpone au praliné [Mon gâteau du Nouvel An] | La Cuisine de Niya

  3. Pingback: Cheesecake au chocolat | La Cuisine de Niya

Laisser un commentaire