Houmous [vegan]

J’avoue, je suis une mauvaise blogueuse culinaire (ou blogueuse tout court).

Jusqu’à présent, j’arrivais à tenir le rythme d’une recette par semaine (voire un peu plus quand je participe à des événements spéciaux comme les tours en cuisine)…

Mais la semaine dernière, impossible de prendre le temps de cuisiner et encore moins d’écrire un article… Donc oui, je suis une mauvaise blogueuse, car je n’ai même pas une recette d’avance sous le coude !

J’ai une petite excuse… Vu que je vous raconte ma vie au milieu de mes recettes, je me vois mal prévoir à l’avance les événements. Je fais mes recettes en fonction de mes envies (souvent sucrées) et j’écris souvent dans la foulée. Je ne vois pas l’intérêt de raconter ce que j’ai fait il y a 3 semaines quand j’ai fait telle ou telle recette.

J’espère donc que vous acceptez mes excuses pour la recette oubliée de la semaine dernière… même si ça risque de se répéter… Bientôt les vacances ! (les premières à 4 !)

Je vais vous faire voyager un peu avec la recette du jour… au Liban ! Je vous avais déjà parlé mon goût pour les recettes libanaises en vous présentant mon mouhalabieh. Aujourd’hui, place à un plat salé libanais : le houmous, parfait pour des apéritifs dînatoires par exemple.

Le houmous est une sorte de purée de pois chiche assaisonnée de purée de sésame (le tahin) et d’autres condiments.

Pour un grand bol de houmous (oui, nous sommes gourmands à la maison, et ça se conserve bien au réfrigérateur, donc je fais le houmous en grande quantité) :

  • 200 g de pois chiches secs AB (vous pouvez utiliser des pois chiches déjà cuits… C’est plus rapide)
  • 2 g de gros sel PF (pour saler l’eau de cuisson des pois chiches)
  • le jus d’1 petit citron jaune AB
  • 4 cs d’huile d’olive AB
  • 1 cs d’huile de sésame AB
  • 3 cs de tahin AB
  • 2 gousses d’ail PL

La veille, je fais tremper les pois chiches dans de l’eau froide au moins 12h.

Le jour même, j’égoutte les pois chiches, je les place dans une casserole et je recouvre de 3 volumes d’eau. Je fais cuire à feu moyen pendant une bonne heure… voire 1h30… voire plus… Jusqu’à ce que les pois chiches soient hyper tendres ! Je sale l’eau environ 30 minutes avant la fin de cuisson.

Je place ensuite les pois chiches dans le bol d’un mixeur avec environ 200 ml d’eau de cuisson (vous pouvez commencer par en mettre un peu moins et voir la consistance… si vous préférez le houmous plus ou moins épais). Puis j’ajoute tous les autres ingrédients : tahin, ail préalablement haché finement, jus de citron, huile d’olive, huile de sésame. Et je mets en route le mixeur jusqu’à obtenir un houmous crémeux.

Selon les mixeurs (ou blenders), vous obtiendrez un houmous plus ou moins granuleux. Si vous êtes patients, vous pouvez aussi écosser les pois chiches cuits… mais c’est long !! Ou sinon, vous pouvez passer le houmous granuleux dans un tamis… mais c’est long aussi !

Je réserve au frais jusqu’à dégustation.

HoumousPour la déco, je mets une cuillère à café d’huile d’olive sur le houmous et je saupoudre de paprika. Maintenant, j’y plonge des petites crudités (carotte, chou-fleur, etc.) ou simplement du pain (pita par exemple… mais une bonne baguette, ça marche aussi).

Bon appétit… et la semaine prochaine, je serai là !

7 commentaires

  1. TiCoeur

    L’huile d’olive à la fin quand même, c’est l’effet bonus à ne pas oublier!

    Excellent ce houmous, un peu comme tout les mezzes qu’on a pu goûter jusque là… Je ne sais pas si les restaurants libanais reflètent réellement les plats dudit pays mais c’est une explosion en bouche, que de délices!

    Et quand à l’apéritif on additionne à ce houmous de la tapenade, des tomates séchées et j’en passe… Le rêve.

  2. Pingback: Quiche aux côtes de blette et graines de sésame [vegan] - La Cuisine de Niya

  3. Pingback: Pois chiches grillés au gomasio [vegan] [Un tour en cuisine] - La Cuisine de Niya

  4. Pingback: …de cuisiner #14 : Moussaka Libanaise | Prendre le temps...

Laisser un commentaire