Soupe de panais (et chips de panais)

Noël approche, il ne faut pas trop faire d’excès… De toute façon, cette semaine, nous avons subi une petite épidémie à la maison qui fait qu’on n’a pas beaucoup mangé… (Je vous laisse deviner de quelle maladie il s’agit !).

Du coup, j’en ai profité pour faire une petite soupe de panais. Nous avions déjà testé la purée de panais qu’on a adorée sauf Titechérie, mais ce sont les joies de la cantine et du « faire-comme-tout-le-monde », elle n’aime plus rien, et surtout ne veut plus goûter. Pourtant, c’est grâce à elle plus ou moins que nous avons découvert ce légume oublié, pour varier les purées d’hiver quand elle était toute petite (parce qu’elle est encore petite).

Pour accompagner cette soupe, j’ai préparé des petites chips de panais. Ca donne de la texture à la soupe et c’est délicieux… même (et presque surtout) sans soupe !

  • 3 panais AB
  • 1 oignon jaune AB
  • 1 + 1 cs d’huile d’olive AB
  • 1 litre d’eau (+ 500 ml… facultatif, tout dépend de l’épaisseur de votre soupe après mixage)
  • 1 cube de bouillon de légumes AB
  • 50 g de noisettes décortiquées AB (facultatif, car j’avoue, j’ai trouvé que ça n’avait pas apporté grand chose à la recette)
  • 1 cs par bol de crème fraîche fluide AB (facultatif, c’est pour le dressage)

Je commence par laver puis éplucher les panais. Les deux premiers, je les coupe en petits morceaux. Le troisième, je prélève quelques « épluchures » avec un économe qui me serviront pour faire les chips. Je coupe le reste du troisième panais en petits morceaux.

J’épluche et j’émince l’oignon.

Dans une cocotte, je fais chauffer 1 cs d’huile d’olive puis j’y verse les oignons. Je laisse cuire sur feu moyen quelques minutes.

Pendant que les oignons cuisent, je hache grossièrement les noisettes à l’aide d’un couteau (j’ai eu la flemme de sortir le mixeur, mais au final, j’ai mis plus de temps à les hacher au couteau…)

Dans la cocotte, j’ajoute les morceaux de panais et les noisettes. Je recouvre d’eau et je mets le cube de bouillon de légumes.

Je laisse cuire une bonne demi-heure jusqu’à ce que les panais soient bien tendres.

Pendant la cuisson de la soupe, je places mes copeaux de panais sur une plaque recouverte de papier de cuisson ou sur un tapis en silicone. Je les badigeonne rapidement avec de l’huile d’olive à l’aide d’un pinceau et j’enfourne 45 minutes 130°C en les remuant de temps en temps pour que la cuisson soit uniforme. Je vérifie la cuisson en en goûtant un (ou deux… ou trois… enfin, jusqu’à ce qu’on trouve que ça croustille assez).

Une fois les panais cuits, je mixe la soupe à l’aide d’un mixeur plongeant (ou blender selon ce que vous avez) et j’ajoute de l’eau si besoin.

Je verse la soupe dans des bols, j’ajoute la crème fraîche et quelques chips par dessus et je sers directement.

soupe de panaisIl paraît que la soupe de panais avec des noisettes est la soupe préférée de Raiponce… Bon, j’ai eu beau le raconter à Titechérie, lui dire que c’était une soupe de princesse, qu’il fallait en manger pour qu’elle soit une jolie princesse avec de beaux cheveux, elle n’a jamais voulu y goûter… Ingrate !

Mais bon, c’est peut-être aussi parce que c’est déjà une princesse, elle s’est dit qu’elle n’avait pas besoin de ça !

(Petit conseil, mangez cette soupe le jour-même… elle a tendance à fermenter, un peu comme les soupes contenant du poireaux… à moins que ce soient les oignons…)

2 commentaires

  1. TiCoeur

    « (j’ai eu la flemme de sortir le mixeur, mais au final, j’ai mis plus de temps à les hacher au couteau…) »

    Ca fait moins de vaisselle, c’est bon pour la planète, tu as fait un beau geste. Tes muscles te remercient également. Il n’y à que du bon à en tirer!

    En tout cas, c’était bon (les chips surtout) mais ça manquait d’un petit quelque chose à côté à mon goût. Car c’est vraiment très très panais!

    Mais ça a le mérite d’être original et c’était bien bon en cette période de disette alimentaire 😀

Laisser un commentaire