Fraisier matcha (onctueux comme un tiramisu) [vegan]… et le blog a 2 ans !

Ça y est, on y est !

Les 2 ans du blog !

Joyeux anniversaire !

Deux ans que je vous parle de ma petite vie au travers des recettes plus ou moins réussies. Ce blog que j’ai créé juste après la naissance de Tibonhomme… Les enfants grandissent trop vite !!

Et c’est aussi la fin de mon CAP Pâtisserie qui approche. Cet après-midi, deuxième épreuve pratique avec au programme une charlotte aux fraises, des croissants et des pains au chocolat. Loin d’être parfait, je suis assez satisfaite de mon travail, même si on peut toujours faire mieux… comme d’habitude. Plus que 4 petites épreuves écrites vendredi, et ce sera vraiment la fin.

Après… vacances !!! Oui, pas de vacances depuis septembre, j’avoue, ça fait long. Et il sera temps pour moi de penser à mon projet professionnel futur… J’ai plein d’idées, mais il faut les mettre en forme, dans l’ordre et savoir ce qui est réellement réalisable.

Mais ce que je sais, c’est que ce sera de la pâtisserie !! Végétarienne au départ, et de plus en plus végétalienne… dès que j’aurai enfin résolu le problème de la pâte à chou sans œufs !

Histoire de me mettre dans le bain, j’ai préparé ce week-end comme gâteau d’anniversaire bloguesque un entremets vegan ! J’avais l’idée de départ de faire simplement un fraisier… Mais figurez-vous que c’est plutôt rare les fraisiers végétaliens sur la toile. J’en ai trouvé 2 ou 3, mais aucun m’a vraiment satisfaite totalement, surtout parce qu’il fallait des ingrédients que je n’avais pas sous la main. Je me suis quand même pas mal inspirée du fraisier matcha de VG-Zone, mais plus sur le fond que sur la forme. (D’ailleurs, je vous conseille ce site, elle fait des pâtisseries végétales magnifiques !)

Pour la génoise vegan, j’ai suivi sa recette présente sur son « Famous Fraisier« , à 1 ou 2 ingrédients près :

  • 160 g de farine de froment T55 AB
  • 170 g de sucre blond de canne AB
  • 1 sachet de poudre à lever AB
  • 2 pincées de sel fin PF
  • 30 g de margarine AB
  • 150 ml de lait de soja nature AB
  • 70 ml d’eau
  • 7,5 ml de jus de citron AB

Dans un saladier, je mélange tous les ingrédients secs : farine, sucre, poudre à lever et sel.

Je fais fondre la margarine au micro-ondes.

Je mélange tous les ingrédients liquides dans le bol de mon batteur muni du fouet : margarine fondue, lait de soja, eau et jus de citron.

Tout en fouettant, j’ajoute les poudres petit à petit.

Je verse l’appareil bien homogène sur une plaque recouverte de papier cuisson et je l’étale pour avoir la même épaisseur partout. Ma plaque fait environ 30×40 cm. Il faut que vous ayez assez de biscuit pour 2 cercles de génoise vegan (18 cm de diamètre pour moi).

Je fais cuire à 180°C pendant une vingtaine de minutes.

A la sortie du four, je mets sur grille et je réserve.

Ma génoise faisait environ 5 mm d’épaisseur… je n’aime pas quand le biscuit est trop épais.

Je prépare ma mousse onctueuse au matcha :

  • 300 ml de lait de soja nature AB
  • 10 g de fécule de maïs AB
  • 15 g de farine de froment T55 AB
  • 20 g de margarine AB
  • 10 g de purée d’amandes AB
  • 100 g de sucre AB
  • 1/2 cc d’agar-agar AB (J’ai encore du mal à savoir doser l’agar-agar… Je pense qu’1 cc n’aurait peut-être pas été de trop finalement)
  • 1 cs de matcha AB
  • 200 ml de crème de soja AB
  • 50 g de sucre glace AB

Je place la crème de soja au congélateur. Il faut qu’elle soit bien froide.

Je prépare ensuite ce qui se rapproche d’une crème pâtissière, recette inspirée d’un deuxième fraisier végétalien trouvé sur le net, celui de Pincée de Fantaisie.

Dans un saladier, je mélange la fécule, la farine et la moitié du sucre que je mélange avec un peu de lait de soja froid.

Dans une casserole, je verse le reste de lait avec la margarine, la purée d’amandes, l’autre moitié de sucre, l’agar-agar et le matcha. Je porte à ébullition quelques secondes (étape nécessaire pour l’agar-agar).

Je verse un peu de ce liquide chaud sur le mélange fécule-farine-sucre, je mélange bien et je reverse le tout dans la casserole que je continue de faire chauffer jusqu’à obtenir la texture d’une crème pâtissière pas trop épaisse.

Je transvase la crème au matcha dans un plat et je filme au contact. Je laisse refroidir.

Dans le bol de mon robot muni du fouet, je monte la crème de soja très froide comme une crème fouettée et j’ajoute petit à petit le sucre glace. (J’ai ajouté du sucre ici car je trouvais que ma crème au matcha n’était pas suffisamment sucrée)

Lorsque j’ai imaginé ce gâteau, je pensais obtenir une mousse plus ferme, mais la crème de soja utilisée ne convenait pas pour cette texture. VG-Zone fait de la pub pour une marque particulière de crème de soja, je pense qu’elle aurait mieux convenu pour la texture bien mousseuse. Mais au final, je suis contente du résultat plus proche du tiramisu que du fraisier traditionnel.

Lorsque la crème au matcha est refroidie, je la détends au fouet dans un saladier pour la rendre bien lisse.

J’ajoute petit à petit la crème de soja fouettée que j’incorpore rapidement à la crème au matcha.

Je peux maintenant procéder au montage de mon fraisier matcha :

  • 50 ml d’eau
  • 50 g de sucre blond de canne AB
  • 1/2 gousse de vanille AB
  • 350 g de fraises AB (je n’en avais que 250 sous la main, c’était un peu juste pour la garniture intérieure… donc prévoyez un peu plus)
  • matcha AB pour la déco

Je prépare un sirop avec l’eau, le sucre et la vanille en portant le tout à ébullition.

Dans ce fraisier, les 2 cercles de génoise sont invisibles.

Donc je choisis les plus belles fraises (que j’ai préalablement lavées et égouttées), je les équeute et les coupe en deux dans le sens de la hauteur. Je les dispose sur tout le tour du cercle garni d’un rhodoïd.

Je place ensuite mon premier cercle de génoise pour bien caler les fraises contre le cercle, et je l’imbibe de sirop.

Je verse un peu de mousse dans le fond et j’en étale un peu sur les fraises, pour boucher au maximum les interstices.

J’équeute et je coupe en 2 les fraises restantes (vous pouvez en garder 2 ou 3 pour la déco… ce que je n’ai pas fait vu que je n’en avais pas assez). Je les dispose sur toute la surface et je les recouvre d’une couche de mousse.

Je place le second disque de génoise que j’imbibe également de sirop et je verse le reste de mousse par dessus que je lisse avec une spatule droite sur le bord du cercle.

Je laisse figer au réfrigérateur plusieurs heures (voire jusqu’au lendemain)

Je décore au moment de servir en saupoudrant de thé matcha… mais vous êtes libres de faire la déco que vous souhaitez.

Fraisier matcha

Je ne vous montre par l’intérieur car au moment de la photo, comme d’habitude, j’étais un peu trop pressée, et la mousse n’avait pas encore bien pris… du coup, il s’est un peu effondré ce fraisier matcha. J’aurais attendu le lendemain (comme on l’a fait pour le reste du gâteau), la mousse se tenait mieux, il aurait été plus présentable.

Mais en tout cas, le goût…. hummm… un délice. Fraise/Matcha est une bonne association.

Bon, je signe encore pour 1 an ? (En fait, j’ai déjà payé mon hébergement, vous êtes obligés de me garder !)

Et attention… teaser !! Je prépare une petite surprise sur le blog… vous aimez les surprises ?

6 Comments

  1. Pingback: Mon premier partenaire : Keimling - La Cuisine de Niya

  2. Pingback: Biscuits Matcha Chocolat [vegan] - La Cuisine de Niya

Laisser un commentaire