Moelleux aux coings et cacao

Cette semaine, j’ai failli ne pas réussir à faire une recette correcte… J’avais prévu un plat salé mais j’avais oublié un des ingrédients en faisant mes courses la semaine dernière…

Hier, j’ai eu le temps de cuisiner un peu, mais j’ai raté ma recette : des ensaimades qui n’ont pas levé comme il faut. Je retenterai de les faire prochainement, car à défaut d’être belles, elles étaient très bonnes !

Donc aujourd’hui, j’essaie une ultime recette pendant la sieste de Titechérie en croisant les doigts pour qu’elle réussisse ! J’ai réfléchi un long moment avant de savoir quoi faire.

En début de semaine, j’ai acheté des coings. Ils m’ont fait de l’œil… ou plutôt du nez, car j’adore le parfum qu’ils dégagent, et en passant devant, j’ai été faible, j’en ai acheté 1 kilo. Au final, je ne savais pas trop quoi en faire. Je ne voulais pas faire la traditionnelle gelée de coings. Donc, j’ai cherché, cherché, cherché… et je suis tombée sur une recette originale : un moelleux coing-chocolat sur le blog « A table ». Je n’avais ni faisselle, ni chocolat, donc j’ai expérimenté une recette sortie de nulle part.

Pour ce moelleux aux coings et cacao, j’ai utilisé :

  • 500 g de coings AB (cela correspond à 2 beaux coings environ)
  • 2 œufs AB
  • 125 g de sucre blond de canne AB
  • 125 g de poudre d’amandes AB
  • 50 g de cacao en poudre AB
  • 50 g de farine de blé T65 AB
  • 1 sachet de poudre à lever AB
  • 75 g de beurre doux AB
  • 225 ml de lait ribot PF
  • sucre glace AB (pour la déco)

Je commence par essuyer le duvet des coings… eh oui, les coings sont poilus ! Je les épluche et je les coupe en petits morceaux en retirant les pépins et le cœur dur (et je fais attention de ne pas me couper car 1) les coings sont très durs ; 2) je suis une boulette, je me coupe facilement !).

Je place les morceaux de coings dans le panier de mon cuit-vapeur et je laisse cuire 20 minutes environ, jusqu’à ce que les morceaux soient bien tendres. Une fois cuits, j’écrase les morceaux avec une fourchette comme je le ferai pour une purée. Et je réserve.

Dans un saladier, je casse les œufs entiers. J’ajoute le sucre et je mélange jusqu’à ce que ça blanchisse. J’ajoute ensuite la poudre d’amandes, puis le cacao, la farine et la levure, et je mélange.

Je fais fondre le beurre au micro-ondes pendant 30 secondes environ et je l’ajoute à l’appareil.

Je verse le lait ribot et je mélange encore.

Enfin, j’ajoute la purée de coings et je mélange toujours.

Je verse la préparation dans un moule beurré et je mets au four 30 min à 170°C… Je pense que j’aurai pu le laisser 5 min en plus, car du coup là, il est hyper moelleux.

Je laisse refroidir avant de démouler et je saupoudre de sucre glace, juste pour faire joli !

Moelleux aux coings et cacaoJe l’ai servi pour la photo avec une sorte de compotes de coings au beurre salé que j’ai fait avec le reste de coings cuits à la vapeur. J’ai fait fondre du beurre salé, du sucre avec 4 cuillères à soupe d’eau dans une poêle et j’ai fait revenir les morceaux de coings en les écrasant pour que ça devienne de la compote.

Verdict ce soir (même si j’ai déjà goûté et je l’ai trouvé bon), mais l’avis de Ticœur est important et je ne sais pas s’il est très fan de ce genre d’expérimentation.

3 commentaires

  1. TiCoeur

    Je ne connaissais pas les coings pour être franc, j’avais un peu peur que ça dénature cet ingrédient extraordinaire qu’est le chocolat.

    Il n’en est rien! Le gâteau était très bon, meilleur après un passage au frigo à mon goût! Même pas besoin de crème anglaise pour les gourmands, il se suffisait à lui-même 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.