Moussaka libanaise [vegan]

L’intérêt de vivre dans le Sud-Ouest, c’est que tous les légumes que nous achetons sont locaux. En plus, nous avons trouvé plusieurs petits maraîchers bio sur notre marché chez qui nous nous ravitaillons toutes les semaines en tomates, courgettes, aubergines, etc. De bons légumes du soleil… qui ont du goût !

En revanche, ce que nous n’avons plus, c’est notre restaurant libanais préféré de Paris, l’Al Karam. Si vous passez dans le quartier Convention, je vous le conseille vivement ! Le patron est super sympa. Cela faisait près de 10 ans qu’on y allait avec Ticœur, même avant qu’on soit ensemble. Et il va nous manquer !

En attendant de trouver un restaurant libanais à Toulouse à la hauteur de l’Al Karam, je prépare des petits plats libanais à la maison.

Nous avions un gros stock d’aubergines et je voulais innover. Je n’ai donc pas refait mon caviar d’aubergines. Je voulais tester la moussaka libanaise… Grand bien m’en a pris ! C’était tellement bon !!!

Je me suis inspirée de la recette du blog Un déjeuner de soleil, sauf pour la cuisson au four que j’ai fait à ma façon.

La recette !

  • 8 petites aubergines PL/AB
  • 450 g de pois chiches cuits AB (1 grand bocal égoutté)
  • 6 tomates AB
  • oignons jaunes AB
  • 1 oignon rose AB
  • 6 gousses d’ail AB (elles étaient petites)
  • 1 pincée d’origan AB
  • 1 pincée de paprika AB
  • 1 pincée de coriandre en poudre AB
  • 1 pincée de cumin en poudre AB
  • huile de tournesol AB (dans la recette originale, il fallait faire frire dans de l’huile d’olive… n’ayant pas de friteuse et une plaque vitrocéramique capricieuse, je n’ai pas souhaité tenter de surchauffer l’huile d’olive…)
  • 2 cs d’huile d’olive AB
  • 3 cc de concentré de tomates AB
  • sel fin de Guérande PF
  • poivre

Je commence par laver les aubergines et les couper en tranches fines de 2-3 mm.

Je les fais frire dans une poêle haute avec un grand fond d’huile de tournesol par petites poignées puis je les place sur un linge (ou papier absorbant) pour éponger le surplus d’huile. Les tranches d’aubergines doivent être tendres, à peine dorées (et gorgées d’huile ^^).

Dans un deuxième temps, je prépare la sauce. J’épluche les oignons et les émince.

Je coupe les tomates : 2 en petits cubes et le reste en tranches.

Je fais revenir les oignons dans une poêle avec l’huile d’olive le temps de les colorer légèrement.

J’ajoute les épices et herbes ainsi que les tomates. Je laisse mijoter quelques minutes jusqu’à ce que les tomates soient tendres et qu’il y ait du jus. Je sale et poivre.

Dans un grand plat à gratin, je dispose une couche d’aubergines frites dans le fond. Puis une couche de sauce tomate, puis une poignées de pois chiches. Je sale et poivre légèrement. Puis je refais une couche d’aubergines, de pois chiches et je finis avec la sauce tomate (pour éviter que les pois chiches se retrouvent au dessus et crament pendant la cuisson au four). Je sale et poivre. (Je n’ai pas ajouté l’huile d’olive préconisé… je me suis dit que les aubergines gorgées d’huile suffiraient !)

Pour la cuisson au four, j’ai d’abord suivi les indications du blog Un déjeuner de soleil, c’est-à-dire une quinzaine de minutes à 195°C. Seulement au bout de cette cuisson, je ne retrouvais pas la couleur et la texture de la moussaka de mon restaurant libanais préféré…

J’ai d’abord ajouté du concentré de tomates dilué légèrement dans 1 cs d’eau que j’ai ajouté à la moussaka. J’ai mélangé le tout, tant pis pour les couches façon lasagne.

Et j’ai remis au four 20 minutes environ toujours à 195°C.

Ce plat se déguste aussi bien chaud que froid… Nous le préférons froid ici.

La Cuisine de Niya - Moussaka Libanaise - vegan

La Cuisine de Niya - Moussaka libanaise - vegan

Eh bien, c’était DÉ-LI-CIEUX !!

Je n’ai rien d’autre à dire… à part : régalez-vous avec cette succulente moussaka libanaise !

Et sinon, si vous avez une bonne adresse de Libanais à Toulouse, j’en veux !!

2 Comments

Laisser un commentaire