Mon potager en carrés [1]

Aujourd’hui, point de recette… Je n’ai pas vraiment eu le temps de cuisiner cette semaine… d’autres projets en cours qui m’ont pris un peu de temps ces dernières semaines.

L’un de ces projets est la création d’un potager en carrés dans mon petit jardin.

Ce potager a quand même un petit rapport avec la cuisine car si tout se passe bien, je pourrais récolter quelques légumes qui me serviront dans mes prochaines recettes. Bon, je ne m’attends pas à un rendement énorme, surtout la première année, mais je me fais la main en attendant d’avoir une grande maison avec un grand jardin bien ensoleillé !

J’ai commencé il y a trois semaines à essayer de repérer le meilleur emplacement… pas facile dans mon jardin qui, même s’il est exposé plein sud, est surplombé d’arbres immenses ! Nous sommes à la lisière d’une forêt.

J’ai ensuite délimité avec les moyens du bord (des baguettes japonaises !) deux carrés de 120 cm de côté chacun et séparés d’une allée de 80 cm environ.

Puis je me suis armée d’une fourche-bêche pour retourner la pelouse du premier carré. Et je peux vous dire que ce n’est pas facile quand il n’a pas plu pendant plusieurs jours d’affilée, voire semaines, comme cela a été le cas début avril.

Carré potager 1Carré potager 2

Ensuite, je sors ma casquette de menuisière novice, et je crée un premier carré en bois en assemblant 4 planches de pin brut non traité avec des équerres et des vis tout simplement… Il y a sûrement d’autres manières de faire (je ne suis pas en train de vous faire un guide du carré potager !). J’ai dû mettre à peine 30 minutes pour le faire…

Carré potager 3Carré potager 4

J’installe ensuite ce carré dans le jardin à l’endroit où j’ai retourné la terre et je remplis de terreau. J’avais acheté 2 sacs de 50 litres de terreau dans une jardinerie. Mais ce n’était pas suffisant. Et un gentil voisin m’a donné un tuyau : il y a un gros tas de terreau dans la forêt pas loin de chez moi… Et nous voilà partis avec un sac de terreau vide pour le remplir, et Ticœur l’a ramené sur son dos (merci Ticœur !)…

Mais ce n’était pas suffisant ! On y est retourné quelques jours après avec 2 sacs ! On en a ajouté qu’un pour l’instant… mais la terre se tasse un peu, donc il faudra peut-être ajouter du terreau de temps en temps pour remettre à niveau…

Carré potager 5

J’ai ensuite installé les cordeaux qui délimitent les carrés de culture. J’ai tout simplement vissé 2 vis sur chaque planche et tiré de la ficelle entre les deux.

Carré potager 6

Et j’ai commencé les plantations dans les carrés (radis et carottes) et en godets (tomates, salades, basilic, aubergines, concombres)…

Carré potager 7

Et maintenant… j’attends…

Il y a des principes de base pour réaliser un carré potager. Je ne vous les exposerai pas forcément ici, ce n’est pas le but. Il y a des ouvrages très bien qui expliquent tout sur tout. A la maison, j’en ai deux qui me servent bien pour le démarrage de mon potager en carrés. Ils sont de la même auteure, l’inventrice de la méthode du potager en carrés à la française (rien que ça !) : Anne-Marie Nageleisen, dont vous trouverez les références sur son site Le potager en carrés

Dès que j’ai des nouvelles de mes semis, je vous tiens au courant… En attendant « Silence, ça pousse ! »…

4 Comments

  1. Je serais heureuse de suivre tes aventures car moi aussi je me suis lancée dans un potager au carré. Il est monté mais rien encore de planter car ici, jusqu’à il y a quelques jours, il faisait encore des températures négatives la nuit.. Mais j’espère pouvoir planter des petites choses dans quelques jours…

  2. Pingback: Mon potager en carrés 2 - La Cuisine de Niya

Laisser un commentaire