(Mon) Curry de lentilles corail ou dhal [vegan]

Au fait, je ne vous ai pas dit… enfin peut-être que si… tant pis, je vous le redis : J’ai fini mon CAP Pâtisserie ! Bon, je n’ai pas encore les résultats, pas avant début juillet, mais je suis optimiste. J’ai bien réussi toutes les épreuves pratiques et théoriques, donc il n’y a pas de raison que je ne l’ai pas ! Vous croisez les doigts avec moi ?

En attendant le résultat, je fais une petite pause dans la pâtisserie pour vous présenter une recette salée… même si j’ai fait un fraisier traditionnel pour la fête des mères juste après la fin de mes cours !

C’est une recette que j’ai testé plusieurs fois mais qui était toujours un peu ratée car j’oubliais toujours d’ajouter le lait de coco… du coup, c’était un peu sec !

Je vous présente aujourd’hui une version réussi de mon curry de lentilles corail (ou dhal), avec des pommes de terre et haricots verts. Je n’ai pas suivi de recette particulière cette fois-ci. J’ai improvisé et ma foi, c’était vraiment délicieux !

Et vu que c’est de l’improvisation, il faut que je me souvienne de ce que j’ai mis dedans. A la fin, j’ai obtenu 5/6 portions de dhal en accompagnement de semoule (oui, un reste de le veille, sinon c’est peut-être « mieux » avec du riz… selon votre goût) :

  • 250 g de lentilles corail AB
  • 5 pommes de terre à chair ferme AB (j’avais des pommes de terre à peau rouge, je ne sais plus le nom)
  • 1 poignée d’haricots verts PL (fraîchement cueillis ce matin à une cueillette)
  • 1 petit oignon jaune PL
  • 1 cs d’huile d’olive AB
  • 400 ml de lait de coco AB (une boîte de conserve)
  • 2 cs de sauce soja salée AB
  • 1 cc de pâte de curry AB (celle que j’ai utilisée pour la tarte à l’oignon et curry)
  • 1 cs bombée de purée de cacahuètes AB
  • 1 pincée de curcuma en poudre AB
  • 1 pincée de coriandre en poudre
  • 500 ml d’eau
  • 1/2 cube de bouillon de légumes AB

Je commence par laver et couper les pommes de terre en petits cubes que je lave à nouveau pour enlever l’amidon et que je sèche dans un torchon.

J’équeute les haricots verts (1 seul côté, la pointe se mange !) et je les coupe en tronçons d’1 cm environ.

J’épluche et j’émince l’oignon.

Je fais chauffer l’eau pour la porter à ébullition avec le cube de bouillon de légumes et je réserve.

Dans une sauteuse, je fais chauffer l’huile et y fais revenir l’oignon.

J’ajoute les cubes de pommes de terre que je fais revenir un peu également.

J’ajoute les haricots verts et je recouvre de bouillon de légumes. Pas la totalité, il vaut mieux en garder un peu pour la fin de cuisson si ça commence à attacher avant la cuisson complète des lentilles.

Je laisse mijoter comme ça jusqu’à presque cuisson des pommes de terre et haricots.

En attendant, je mélange dans un saladier le lait de coco, la sauce soja salée, la purée de cacahuètes, la pâte de curry et les épices.

Je verse le tout dans la sauteuse et j’ajoute ensuite les lentilles corail.

Je laisse mijoter 10-15 minutes à feu doux à couvert : la sauce va épaissir et réduire et les lentilles corail vont cuire. Ce soir, mes lentilles n’étaient pas encore cuite que ma sauce au lait de coco était déjà en train d’attacher au fond de la casserole. Du coup, j’avais bien fait de garder un peu de bouillon. J’ajoute donc un peu de bouillon, petit à petit, un peu comme un risotto, jusqu’à la cuisson des lentilles.

Et je déguste !

Curry de lentilles corail ou dhal

Vous pouvez donc servir ce plat avec du riz… ou mieux, si j’avais eu le temps, avec des naans au fromage (si vous pouvez remplacer la vache qui rit par du fromage vegan, c’est encore mieux !)

Même Titechérie et Tibonhomme ont mangé toute leur assiette ! C’est assez rare pour être souligné.

Et sinon, n’oubliez pas le concours, vous avez encore du temps pour participer !

4 Comments

  1. Julia Madruga

    Bonjour et merci pour ce si joli blog. Je voulais vous conseiller de remplacer une partie du lait de coco par de l’huile de coco, que vous utiliserez dès le début de la recette puis en fin de cuisson ajouter le lait qui nattachera pas. Sinon je n’ai encore jamais utilisé de pommes de terre mais je mets souvent des courgettes et aubergine dans ce plat dont se régale mon petiloup.

Laisser un commentaire