Pain au lait aux pépites de chocolat… à la japonaise

Dimanche après-midi, nous avons profité du beau temps pour faire un petit goûter avec des amies dans le jardin. Moment bien sympathique, Titechérie et sa meilleure amie (elles se connaissent depuis presque 3 ans) ont bien joué dans le jardin, et même Tibonhomme a pu profiter de ses premières balades dans l’herbe (en faisant attention à ce qu’il n’en mange pas !)

Comme d’habitude pour les goûters, j’en prépare dix fois plus que ce qu’il faudrait raisonnablement manger ! Des petits cakes à la bergamote (que Tibonhomme a eu l’air d’apprécier après en avoir volé un sur la table comme si de rien n’était), des financiers au matcha… et un délicieux pain au lait aux pépites de chocolat… à la japonaise !

Alors pourquoi à la japonaise ? En fait, il s’agirait d’une base de recette pour du pain au lait japonais, ou pain Hokkaido comme il est appelé régulièrement sur les blogs. Pas d’ingrédients particuliers, mais une petite préparation à faire la veille (ou assez longtemps à l’avance pour que ça refroidisse) : le tangzhong, un mélange d’eau, de lait et de farine qu’on fait chauffer, et qui permettrait au pain au lait de conserver son moelleux plusieurs jours.

Pour ce pain au lait aux pépites de chocolat, inspirée de la recette de Maryse et Cocotte (mais c’est parce que je me suis finalement arrêté sur ce blog après en avoir parcouru plusieurs dizaines avant de me lancer), il m’a fallu d’abord préparer la tangzhong :

  • 50 g de farine de froment T55 AB
  • 125 ml d’eau
  • 125 ml de lait entier AB

Dans une casserole, je mélange au fouet la farine, l’eau et le lait et je mets à chauffer à feu moyen jusqu’à 65°C tout en mélangeant… Bon, si comme moi votre thermomètre affiche 70°C juste en l’allumant (ou si vous n’avez pas tout simplement pas de thermomètre), vous faites au pif jusqu’à obtenir la consistance d’une crème assez épaisse.

Je réserve le tangzhong dans un bol que je couvre d’un film alimentaire au contact jusqu’à complet refroidissement. Je l’ai laissé toute la nuit au réfrigérateur.

Pour la pain au lait aux pépites de chocolat, le lendemain, j’ai utilisé :

  • 440 + 100 g de farine de froment T55 AB
  • 85 g de sucre blond de canne AB
  • 10 g de lait écrémé en poudre AB
  • 8 g de sel fin PF
  • 21 g de levure fraîche de boulanger AB
  • 60 g de crème fraîche épaisse AB
  • œufs + 1 jaune AB
  • 55 g de lait entier AB
  • 185 g de tangzhong
  • 50 g de beurre doux AB
  • 100 g de pépites de chocolat noir AB

Je fais d’abord fondre le beurre au micro-ondes et je le réserve.

Je fais tiédir le lait dans lequel j’incorpore la levure émiettée.

Dans le bol de mon robot muni du crochet, je mélange les 440 g de farine, le sucre, le sel et le lait en poudre.

J’ajoute ensuite la crème fraîche, les œufs et le tangzhong.

Je mets en route le robot en vitesse 2, et je verse le mélange lait-levure dessus. Je laisse travailler le robot quelques minutes pour que tous les ingrédients se mélangent bien.

J’ajoute ensuite le beurre fondu tout en continuant le pétrissage. Puis, quand le beurre est bien incorporé, je verse petit à petit le reste de farine. J’ajoute enfin les pépites de chocolat.

Je laisse pétrir une dizaine de minutes.

Je recouvre ensuite d’un linge propre et je laisse pousser à température ambiante plusieurs heures jusqu’à ce que la pâte double de volume (il faisait beau dimanche, mais mon appartement était encore un peu frais, donc c’était un peu long) .

Je dégaze la pâte sur mon plan de travail fariné et j’évite d’oublier de me fariner les mains, car la pâte est collante ! Je divise la pâte en trois pâtons à peu près égaux… Vous connaissez déjà ma précision dans ce domaine ! Je forme des boules que je place dans un moule à cake beurré. Là, je me suis aperçue que mon moule était peut-être un peu petit, mais ce n’est pas grave, la pâte a gonflé par dessus au grand plaisir de Ticœur qui a adoré le croustillant de la croûte débordante !

Je recouvre mon moule du linge et je laisse reposer une petite heure à température ambiante.

Avant la fin de la deuxième levée, je préchauffe mon four à 180°C.

Je badigeonne le pain au lait aux pépites de chocolat avec le jaune d’œuf délayé dans un peu d’eau à l’aide d’un pinceau, et je le place au four pendant une trentaine de minutes.

En vrai, je l’ai mis 25 minutes à 180°C et 10 minutes à 160°C, car la croûte était déjà bien doré mais le cœur du pain au lait aux pépites de chocolat n’était pas encore tout à fait cuit. La prochaine fois, je ferai toute la cuisson à 160°C je pense.

Pain au lait aux pépites de chocolatCe pain au lait aux pépites de chocolat était extraordinairement moelleux… même le lendemain ! Même s’il faut bien avouer qu’il était meilleur le jour-même !

Je garde la technique sous le coude pour essayer d’autres recettes, car j’avais déjà testé des brioches, mais elles n’ont jamais eu ce moelleux !

Le tangzhong, l’essayer, c’est l’adopter !

4 Comments

  1. TiCoeur

    Ce goûter était succulent! Les gâteaux au matcha, je ne reviens pas dessus, c’est juste extraordinairement bon… Vous pouvez aller consulter les recettes, c’est une tuerie!

    Et la brioche, c’était sincèrement l’une des meilleures que j’ai pu goûter! Pas sèche, croustillante sur les bords, pleine de chocolat, moelleuse bien comme il faut… Un délice, un vrai!

Laisser un commentaire