Confiture de sureau [vegan]

Il y a deux mois, je vous annonçais que nous déménagions, et c’est pour ça que je postais peu de recettes… Entre les cartons et notre installation, j’avais peu de temps pour cuisiner.

Mais voilà, cela fait maintenant un mois que nous sommes dans notre nouvelle maison dans la métropole toulousaine, et il est temps de reprendre tout doucement le chemin des fourneaux. Tout doucement, parce que c’est aussi l’été, les vacances, tout ça tout ça… donc bon, on va prendre son temps aussi !

Dans mon nouveau jardin, j’ai des sureaux. Je suis arrivée trop tard pour les fleurs, mais j’ai pu profiter des jolies petites baies noires.

Je n’ai pas cherché midi à quatorze heures pour la recette, je voulais faire de la confiture de sureau !

Une confiture qui paraissait toute simple à faire, mais pour finir demande beaucoup de préparation car les baies sont vraiment toutes petites !

  • 1 kg environ de baies de sureau PL
  • 75% du poids des baies passées au moulin à légumes de sucre blond de canne AB
  • 1 cc d’agar-agar AB

Je récolte d’abord, avec l’aide de Ticœur, les baies de sureau dans mon jardin.

Après passé les grappes à l’eau, je me sers d’une fourchette pour défaire les baies, en peignant les grappes. J’ai baptisé cette méthode « Petite Sirène », qui prend une fourchette pour un peigne. Cette étape est vraiment fastidieuse, mais j’ai pu récupérer environ 1 kg de baies de sureau.

Je passe les baies au moulin à légumes pour récupérer la pulpe et éliminer une bonne partie des petits pépins. J’avoue que cette étape aussi est un peu fastidieuse, donc j’ai abandonné au bout d’un moment… Je commençais à avoir mal au bras !

Je récupère environ 400 g de pulpe de sureau. J’ajoute 75% de ce poids en sucre, soit environ 300 g et je mets le tout dans une casserole (ou une bassine à confiture si vous en avez une).

Je fais chauffer à feu fort jusqu’à ce que le sucre soit bien fondu et que ça commence à glouglouter et épaissir légèrement. Le sureau contient apparemment peu de pectine, c’est pourquoi j’ai ajouté un peu d’agar-agar pour épaissir le tout.

Dans un verre, je mélange 1 cc d’agar-agar en poudre dans un peu d’eau froide puis je verse le tout dans la casserole.

Je porte à ébullition une trentaine de secondes.

Je verse la confiture dans un pot. S’il est à couvercle, je ferme immédiatement et je renverse le pot. Sinon, j’attends le complet refroidissement pour fermer le pot avec un papier.

La Cuisine de Niya - Confiture de sureau - vegan

La Cuisine de Niya - Confiture de sureau - vegan

J’avoue avoir été un peu déçue par le rendement… c’est vrai que finir avec un seul pot de confiture après tout le travail que ça demande, c’est un peu frustrant.

Mais mis à part ça, cette confiture est vraiment bonne. Et il paraît que le sureau a plein de vertu, surtout contre les maux de l’hiver, donc ce serait bête de s’en priver, surtout avec des fruits gratuits !

2 commentaires

  1. Pingback: …de cuisiner #13 : Confiture de sureau… de mon jardin | Prendre le temps...

Laisser un commentaire